STOP à la violence faite aux femmes

English below

Communiqué
Montréal, le 3 décembre, 2010

FINIR AVEC VIOLENCE CONTRE LES FEMMES ICI ET DANS LE MONDE

Pour commémorer le 6 décembre, jour en 1989 où 14 jeunes femmes ont été massacrés à l’ Institut polytechnique à Montréal, et pour protester contre la violence qui continue à être faite aux femmes au Québec, au Canada et dans le monde, nous, le Collectif des Femmes de diverses origines appuyons de tout cœur les résolutions sorties de l’atelier sur la violence contre les femmes, lors de la Conférence internationale des femmes tenue à Montréal du 13 au 15 août 2010.

Des femmes de toutes les régions du monde ont participé à cet atelier, et à la conférence qui a accueilli plus de 400 participantes de 32 pays. La Conférence a abouti avec la formation d’une Alliance internationale des femmes anti-impérialiste:

Nous dénonçons la violence contre les femmes, qu’elle soit perpétrée par des individus ou, plus important, par des États, ainsi que les réponses sexistes et racistes à cette violence par l’État et par la société. Toute violence contre les femmes, que ce soit perpétrée par des membres de l’élite ou par l’État, par les forces impérialistes ou par les seigneurs de guerre locaux et même par des hommes qui sont censés être des camarades dans un mouvement progressiste, est inacceptable, injustifiable et doit cesser.

Nous exigeons un arrêt des violences contre les migrantes de mariage et exigeons qu’elles aient le statut de résident si elles ont été victimes de viol ou d’agression par leur époux.

Nous exigeons que les systèmes de détermination du statut de réfugié reconnaissent la violence contre les femmes et la violence sexuelle comme justification pour l’octroi du statut de réfugié.

Nous résolvons à soutenir et à offrir notre solidarité aux femmes autochtones qui résistent à la réaction raciste des États par rapport à la violence dont elles sont victimes. (Nous condamnons les États en tant qu’auteurs directs de la violence, ou en tant qu’auteurs indirects par l’impunité et l’inaction qu’il manifestent par rapport aux violences commises contre les femmes autochtones ou indigènes).

Nous résolvons à dénoncer le patriarcat comme dénominateur commun de la violence sexuelle et qui se nourrit, se renforce et travaille en symbiose avec le colonialisme, l’impérialisme et le capitalisme. Nous résolvons à condamner la violence sexuelle sous toutes ses formes contre les femmes dans le monde.

Nous soutenons les luttes des femmes contre la violence, contre l’impunité ou la marginalisation et le bâillonnement des femmes victimes de violence.

Nous exigeons la justice pour toutes les femmes victimes de violence. Nous résolvons à promouvoir l’éducation populaire comme moyen d’impliquer les citoyens dans la lutte contre la violence.

Femmes de diverses origines
membre, Alliance internationale des femmes
courriel: wdofdo@gmail.com
http://miwc2010.wordpress.com/
https://wdofdo.wordpress.com/

******************************************************************************

Communiqué
Montréal, December 3, 2010

STOP ALL VIOLENCE AGAINST WOMEN HERE AND IN THE WORLD

To commemorate December 6, the day when 14 women were massacred in Montreal’s Polytechnical Institute in 1989, and in protest of the violence which women continue to suffer in Québec, Canada and around the world, we, the Collective of Women of Diverse Origins whole-heartedly supports the resolutions which came out of the Workshop on Violence Against Women, at the Montreal International Women’s Conference August 13-15, 2010.

The workshop was attended by women from around the world; the conference brought together over 400 participants from 32 countries. It culminated in the forming of an anti- imperialist International Women’s Alliance.

We denounce violence against women, whether perpetrated by individuals or more importantly by states, as well as sexist and racist responses of state and society to violence. Whether women are assaulted by members of the elite or state institutions, through imperialist forces or by local warlords and even by men who are purportedly their male comrades within a progressive movement, all violence is unacceptable, unjustifiable, and has to stop.

We call for a stop to violence against marriage migrants by granting residency to marriage migrants who are raped and beaten by their spouses.

We demand that refugee determination systems recognize violence against women and sexual violence as justification for granting refugee status.

We resolve to demonstrate support and solidarity with indigenous women who are resisting the racist response of states to violence against them. (We condemn states as direct perpetrators of violence, or as indirect perpetrators through impunity, inaction when violence is committed against women from aboriginal or indigenous communities).

We denounce patriarchy as the common denominator in sexual violence and that is nourished, reinforced and works in symbiosis with colonialism, imperialism and capitalism.

We condemn sexual violence in all its forms, against women in the world.

We support struggles of women fighting violence, and against impunity or the marginalization and silencing of women who experience violence.

We demand justice for all women who experience violence. We resolve to promote popular education as a means to engage citizens in the fight against violence.

Women of Diverse Origins
member, International Women’s Alliance
http://miwc2010.wordpress.com/
https://wdofdo.wordpress.com/
e-mail: wdofdo@gmail.com

One response to “STOP à la violence faite aux femmes

  1. Pingback: STOP à la violence faite aux femmes (via Women of diverse origins — Femmes de diverses origines) | Montreal International Women's Conference – Conférence internationale des femmes à Montréal (MIWC 2010 CIFM)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s