Résister/Éradiquer la Violence faite aux femmes!

WDOFDO25Nov-poster

Panel et discussion- Journée internationale pour éliminer la violence faite aux femmes

Éradiquer la violence sexuelle envers les femmes: une priorité qui ne peut plus être laissée dans l’ombre. (see English below).

Alors que tant des femmes ont osé dénoncer les agressions sexuelles perpétrées par des hommes contre elles, il est maintenant impératif d’être solidaires dans nos luttes. Les violences sexuelles envers les femmes continuent d’être banalisées, ridiculisées, minimisées, normalisées tandis que les agresseurs restent dans l’impunité et que le rôle du patriarcat est passé sous silence. La violence sexuelle est un moyen de contrôle et de maintien en place des puissants sur les femmes et sur l’ensemble des sociétés. Quand nous parlons des agressions sexuelles, l’inconfort se fait sentir tant parmi les hommes que parmi les femmes et ceci se constate dans tous les pays, dans nos familles, nos lieux de culte, de travail, d’études et même dans les milieux militants.

Peur, honte, loyauté, pudeur ? Qu’est-ce qui nous empêche de contrer la violence sexuelle ?  Lorsqu’on constate que les refuges pour femmes violentées sont débordés, que le système de justice ne fournit pas et que les femmes sont plus pénalisées que leurs agresseurs, on réalise que le viol, l’exploitation sexuelle et la précarité économique font partie d’un continuum de violence dans lequel on finit par se perdre. Comment s’organiser et revendiquer ? Qu’il s’agisse de dénoncer la misogynie d’Hollywood, d’en finir avec l’extractivisme, de mettre fin à la guerre, de défendre les droits des migrants et les droits ancestraux des autochtones, de contre le colonialisme, il nous faut reconnaitre la gravité de la réalité des violences sexuelles envers les femmes. Venez discuter des façons d’éradiquer cette violence dans une perspective de convergence de nos luttes !

Eradicating sexual violence against women: A priority that can no longer be left in the shadows

After so many women have dared to speak up about the sexual violence men have perpetrated against them, we must now build solidarity in our struggles. Sexual violence against women continues to be trivialized, ridiculed, minimized and normalized while the aggressors benefit from impunity and the role of patriarchy is never even mentioned. Sexual violence is a control mechanism used by those in power to keep their position over women and societies as a whole.  When we speak of sexual aggression, men as well as women get uncomfortable and this can be observed in all countries, families, places of worship, at the workplace, in schools and even in activist circles.

Fear, shame, loyalty, prudishness? What prevents us from standing against sexual violence? When we see overburdened shelters for women victims of conjugal violence when the justice system is not functioning as it should and when women are ostracized and more penalized than their aggressors, we realize that rape, sexual exploitation and precarious economic conditions are part of a continuum of violence. How do we get organized and how do we make our demands clear? Whether we want to condemn the misogyny of Hollywood, end exploitative mining practices, stop war, fight for migrant rights, fight for the ancestral rights of indigenous people and against colonialism, we must recognize the gravity and the reality of sexual violence against women. Let’s talk about the ways to eradicate this violence within the convergence of our struggles!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s