MANIFESTATION 8 MARS 2018! FEMMES DEBOUT – contre le Capitalisme et le Patriarcat!

« Ceux qui ne bougent pas, ne remarquent pas leurs chaînes » Rosa Luxembourg, assassinée à Berlin le 15 janvier 1919.

 « (Je) m’abstiendrai de retenir une seule voix, un seul fil, une seule femme exceptionnelle qui serait mon inspiration. Ce sont toutes ces femmes, leur humanité, leurs colères, leur militantisme, leur persistance et leur sens de l’humour, qui font ce chœur exceptionnel qui ne cesse de m’inspirer. » — Abby Lippmann, membre de FDO, décédée à Montréal le 26 décembre 2017.

En organisant pour la 17e année consécutive la marche de la Journée internationale des femmes le 8 mars 2018 à Montréal, nous sommes inspirées par les citations de ces femmes héroïnes, qui nous enseignent qu’il faut bouger pour se libérer, et qu’il faut bouger collectivement.  (English below)

Nous saluons le courage des femmes qui ont dénoncé les agressions et le harcèlement d’ hommes en situation de pouvoir et la vague de la campagne #MeToo#. Nous reconnaissons qu’il y a encore des femmes partout dans le monde qui n’ont pas pu dénoncer les agressions subies car c’est trop dangereux pour elles, elles fuient la guerre ou leurs droits ne sont pas reconnus. Nous voulons démolir les systèmes qui permettent à ces relations de pouvoir et au patriarcat de persister, pour que plus aucune femme n’ait à craindre de perdre son emploi, sa réputation ou sa vie afin de vivre dans le respect et la dignité.

Ce mouvement de dénonciation s’est déclenché dans un contexte mondial de montée extrême du racisme du fascisme, de la guerre, de destruction environnementale et de génocide. Face à cette conjoncture de souffrance et de violence généralisée, les femmes disent c’est assez! Mobilisons-nous!

Finissons avec le système patriarcal et capitaliste qui nous opprime, qui se carbure à la violence contre nous et nos enfants, qui se nourrit de la guerre et de la militarisation, qui dépend de l’exploitation et de la croissance des inégalités.

Finissons avec les agressions impérialistes et colonialistes qui violent notre mère terre, entrant dans ses viscères pour arracher ses richesses les plus précieuses, la dévastant et la détruisant. Finissons avec le pouvoir impérialiste qui  viole également nos femmes, qui s’approprie de leurs corps pour les exploiter à son profit comme notre mère terre.

Nous refusons la logique individualiste capitaliste, qui prétend que tous les maux sont tributaires à l’individu.e, et que c’est à chacun.e de s’en sortir en travaillant plus, en prenant plus de médicaments, en étant plus compétitif.ve. Nous refusons les explications simplistes des causes du harcèlement sexuel et des agressions.  Ces actes doivent être compris comme étant résultante d’une masculinité toxique dérivant d’un déséquilibre de pouvoir genré. Cette inégalité entre les sexes est générée par le patriarcat qui normalise l’objectification des femmes et favorise une socialisation des garçons et des hommes reposant sur le sentiment d’être privilégié.

Nous refusons le racisme et la haine, la discrimination et le mépris! Nous croyons fermement que la société ne peut pas être libre et égalitaire si un groupe ou un.e seul.e individu.e est discriminé.e et exploité.e. La libération des femmes dépend de la libération de tout le peuple.

Nous respectons les luttes de chaque groupe de femmes – les priorités que nous nous donnons pour affronter nos problèmes – mais nous croyons aussi qu’il faut bâtir un mouvement fort et nous unir contre l’ennemi commun – le système capitaliste et ses défenseurs ainsi que le patriarcat.

 UNISSONS NOS VOIX ET NOS ACTIONS POUR DIRE C’EST ASSEZ!

Non aux coupures dans les groupes de femmes! Non à l’appauvrissement des plus pauvres de la société, au démantèlement du système de santé et des services sociaux, et de l’éducation.

Non à la guerre contre les peuples et les pays – non au commerce des armes et des équipements militaires! Non à l’envoi de nos jeunes à l’autre bout du monde pour combattre d’autres jeunes travailleurs et travailleuses!

Non aux agressions sexuelles, non aux viols individuels et collectifs, non à l’exploitation sexuelle des femmes, non aux mariages forcés, non aux viols en contexte de guerre!

 FEMMES DEBOUT!   UNISSONS NOS FORCES!    PRENONS NOTRE POUVOIR!

 VIVE LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES FEMMES

https://www.facebook.com/WDO.FDO.Quebec/ https://www.facebook.com/groups/wdo.fdo/      

Contact : wdofdo@gmail.com

WOMEN RISE – AGAINST CAPITALISM AND PATRIARCHY!!
UNITE OUR FORCES! STAND OUR GROUND!

 “Those who do not move, do not notice their chains” Rosa Luxembourg, murdered in Berlin January 15, 1919.
 “(I) will refrain from retaining a single voice, a single thread, a single exceptional woman who would be my inspiration. It’s all these women, their humanity, their anger, their activism, their persistence and their sense of humor, that make this exceptional choir that continues to inspire me. – Abby Lippmann, member of WDO, died in Montreal, December 26, 2017.

We are inspired by the quotes of these women heroines, as we organize International Women’s Day for the 17th consecutive year in Montreal this 2018. They teach us that we must move to liberate ourselves, and that we must move, collectively.

We salute the courage of women who have denounced the assaults and harassment they have experienced by men in power and the # MeToo # campaign. We recognize that there are still women all over the world who have not been able to denounce the assaults they have suffered because it is too dangerous for them, they are fleeing the war, or their rights are not recognized. We want to demolish the systems that allow these power relations and the patriarchy to persist, so that no woman has to worry about losing her job, her reputation or her life to live with respect and dignity.

These denunciations come at a time when there is a huge rise of racism and fascism, continued and expanding wars,  environmental destruction and genocide here and around the world. Women say enough! It’s time to mobilize!

Let us finish with the patriarchal and capitalist system that oppresses us, which is stoked with violence against us and our children, that feeds on war and militarization, which depends on the exploitation and growth of inequalities,
Let us finish with imperialist and colonialist aggression that is violating our mother earth, entering her viscera to tear out her most precious riches, leaving her devastated and destroyed. Let us finish with imperialist power that also rapes our women, appropriates their bodies to exploit them for its benefit as it does our mother earth.
We reject the individualistic logic of capitalism, which maintains that all evils are rooted in the individual, and that it is up to each individual to find a way out, by working harder, taking more medicine, competing better. We reject a simplistic explanation of sexual harassment and assault. It must be understood as toxic masculinity which is a direct consequence of the gender power imbalance generated by patriarchy which normalizes the objectification of women and socializes men and boys to a sense of privilege.

We reject racism and hatred, discrimination and contempt! We firmly believe that society can not be free and egalitarian if a group or a single individual is discriminated against and exploited. The liberation of women depends on the liberation of all the people.

We respect the struggles of each women’s group – the priorities we set to face our problems – but we also believe that we must build a strong movement and unite against the common enemy – patriarchy and the capitalist system.

UNITE OUR VOICES AND OUR ACTIONS AND SAY,  ENOUGH!

No more cuts in women’s groups! No to impoverishing the poorest in society, to dismantling the health and social services system, and education.
No to the war against peoples and countries – no more trade in weapons and military devices! No more sending our youth to fight other young workers on the other side of the world!
No to sexual assault, no to individual and collective rape, no to the sexual exploitation of women, no to forced marriages, no to rape as a weapon of war!

WOMEN RISE!     Unite our forces!      Stand our ground!

 Long live INTERNATIONAL WOMEN’S DAY!

Advertisements

2 responses to “MANIFESTATION 8 MARS 2018! FEMMES DEBOUT – contre le Capitalisme et le Patriarcat!

  1. Pingback: Bonne Journée internationale des femmes 2018! – Kamo Web

  2. Pingback: SITT-IWW | Une murale pour témoigner du harcèlement au travail : Lancement de la campagne “Réclame ton respect!”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s