Tag Archives: résistance

Non à la bombe nucléaire! Ban the Bomb!

Samedi 17 juin 2017: Rassemblement des femmes contre les armes nucléaires ! (English below)

Nous vivons à une époque dangereuse. Alors que des attentats terroristes frappent divers pays tuant des civils de tous âges et milieux, et des guerres d’agression laissent des pays entiers en ruine et des millions de civils déplacés, tués, blessés ou forcés de fuir en tant que réfugiés, la menace de la guerre nucléaire se développe. Neuf États nucléaires possèdent près de 15 000 armes atomiques. Les États-Unis, le seul État à avoir utilisé la bombe atomique pour attaquer un autre pays, dépense davantage sur son arsenal nucléaire que tous les autres pays combinés. Trump attise les flammes en suggérant que le Japon et la Corée du Sud devraient avoir des armes nucléaires pour contrer la Corée du Nord. De nombreux points d’éclair entre les États-Unis et la Russie risquent de prendre feu: la Syrie, l’Ukraine et le cyberespace.

Pendant ce temps, un projet de traité issu de l’ONU et créant précédent a été négocié en février / mars 2017.  Jusqu’à 132 pays ont accepté le projet d’interdiction des armes nucléaires. Il interdit l’utilisation, la possession, le développement, les essais, le déploiement et le transfert d’armes nucléaires en vertu du droit international. Mais aucun des neuf États possédant des armes nucléaires n’est venu à cette réunion de mars. Leur absence aux discussions sur le traité – qui continueront le 15 juin au juillet 2017, présidé par l’ambassadrice du Costa-Rica, madame Elayne Whyte Gomez-  et leur refus d’éliminer leurs bombes nucléaires menacent le monde entier. Les bombes nucléaires continuent d’être une monnaie forte du pouvoir patriarcal sur la scène internationale.

Continue reading

Advertisements

Manif des Femmes contre la militarisation et la guerre/ Women March Against Militarization and War

poster-for-iwa-26-11(See English Below)

Au cours des 12 journées pour mettre fin à la violence faite aux femmes (25 novembre au 6 décembre), Femmes de diverses origines lance un appel à descendre dans les rues de Montréal pour défiler en solidarité avec les femmes qui résistent à l’occupation, à la militarisation et aux guerres d’agression ici et ailleurs dans le monde.

Nous vivons à une époque de guerres impérialistes massives, de guerres par procuration et d’occupations prolongées, mais nous vivons aussi à une période de grande résistance, organisée ou spontanée, pacifique ou armée, et de mouvements populaires. Les femmes sont à l’avant-garde, en tant qu’organisatrices, participantes et partisanes, alors qu’elles cherchent à protéger la terre, l’eau et l’air pour assurer un avenir meilleur à leurs enfants et à leurs communautés. En conséquence, elles sont aussi victimes de ceux qui cherchent à les faire taire par la violence et les menaces de violence et de mort.

Cela dit, nous ne serons pas arrêtées! Au niveau local et mondial, nous sommes en première ligne, résistant aux entreprises et à leurs partenaires d’État qui cherchent à dénuder la terre et les forêts et à construire des pipelines qui contamineront la terre et l’eau au Canada, au Dakota, en Équateur et ailleurs. Continue reading