Trois activités pour JIF 2019! Three activities for IWD 2019!

Cette année, nous avons trois activités autour de la Journée internaitonale des femmes- avec le thème  POUR UN MONDE ÉGALITAIRE CONTRE LES DÉPLACEMENTS FORCÉS ET LE NÉO-FASCISME!

This year we have three activities around International Women’s Day with the theme: A WORLD WITH EQUALITY Against FORCED DISPLACEMENT & NEO-FASCISM!

Advertisements

Solidarity with the Wet’suwet’en defence of their lands

Voir le Français en dessous

  • We stand in solidarity with the Wet’suwet’en people and their struggle to maintain their sovereignty and defence of their lands.
  • We denounce the brutal treatment of Wet’suwet’en who have been defending their lands against corporate interests. 
  • We denounce the Canadian state which has used its agents, the RCMP to violate the inherent rights of the Wet’suwet’en people.
  • We denounce a colonialist justice system that serves corporate agendas.

In the Wet’suwet’en First Nation, located in the central interior of British Columbian on 7th January this year, the RCMP moved in to enforce an injunction that would give pipeline workers access through the Unist’ot’en (original clan of the Wet’suwet’en) resistance camp, blocking such incursions, that has been in place since 2010.  Coastal GasLink, owned by TransCanada Corporation, claimed it needed access to meet construction deadlines on a natural gas pipeline to the coast. Continue reading

Spirit of resistance – Esprit de résistance Femmes face à l’extractivisme 28 avril 2018

Artistes solidaires

Artistes en solidarité avec Femmes en résistance face à l’extractivisme.

Artists from all horizons came together to celebrate Women Resisting Extractivism, on April 28 in Montreal. After two intense days of meetings and public panels it was time to relax and enjoy the offerings of some of the amazing cultural workers that sing, dance speak of people’s struggles and express their longing for justice and the joy of solidarity.

We heard from indigenous artist Monique Manatch who shared a short video showing a woman elder making a basket from birch bark- a way of passing on indigenous knowledge. The woman in the video, Shannon Chief, was present, and recited the Bear Song, a story about the role of the Bear in her Anishnabe – Algonquin tradition.

Carmen Pavez was joined by Rafael Azocar and their daughter Dominique Azocar of the group Acalanto; they performed songs by the famous Victor Jara of Chile, their country of origin, and the anti-imperialist resistance in Latin America.



Continue reading

Marielle Presente!

arton6011-95cef-b87e4-1

(See English below)

Jeune militante noire, de gauche, antiraciste, écologiste, féministe, pour la cause des peuples indigènes, fille des favelas, les forces répressives brésiliennes ont tenté de tuer la voix des opprimé.e.s ce mercredi 14 mars 2018 à 21h30 en fauchant Marielle Franco. Le symbolisme de cet assassinat est d’autant plus clair, dans son message de terreur, qu’il a eu lieu au beau milieu de la tenue du forum social mondial qui se tient actuellement au Brésil à Rio, une journée après son ouverture. Comme pour s’assurer que sa voix soit définitivement éteinte, les tueurs lui ont donné 4 balles à la tête et criblé de balles son conducteur, Anderson Gomes.

Marielle était conseillère municipale de Rio pour le Parti socialisme et liberté (PSOL, gauche), elle dénonçait avec fermeté les abus policiers dans les favelas, ces corps policiers qu’elle qualifiait de ” bataillons de la mort”. Elle dénonçait, entre autres, les dérives policières des Unités de Police Pacificatrice (UPP), mises sur pied pour ”apaiser” les favelas. Il y a 15 jours, elle a été nommée dans une commission qui allait enquêter sur la violence et les abus militaires de l’armée dans la ville de Rio et comptait mettre sur pied un observatoire. Continue reading

En 2018 pour la 17e année à Montréal

La manifestation du 8 mars organisée par Femmes de diverses origines! (See English below

Credit-J-M LabrieDes centaines de femmes et leurs alliés se sont rassemblées – des groupes, organisations, individue.s – sous la neige qui tombait jeudi soir le 8 mars, en réponse à l’appel des Femmes de diverses origines : Femmes Debout! Unissons-Nous Contre le Capitalisme et le Patriarcat!

Cette année, pour la première fois, FDO s’est joint au Collectif 8 mars, composé de tous les principaux syndicats et de la Fédération des femmes du Québec – des milliers de femmes à travers la province. FDO a été présent lors des actions du Collectif 8 mars et les rencontres avec les politicien.e.s, à qui on a présenté les revendications des femmes du Québec. La manifestation a été publicisé largement parmi les membres du Collectif 8 mars.

Se sont joints également à la manifestation un contingent des étudiantes de la CUTE qui a marché depuis sa propre manifestation plus tôt dans la journée, pour nous joindre.

Travailleuses, personnes migrantes, étudiant.e.s, sont venues pour exprimer leur ras-le-bol des politiques sexistes, du racisme et de l’appauvrissement des femmes et des familles; les étudiant.e.s sont venus pour protester contre les stages non-payés dans les professions traditionnellement féminines; on a réclamé le 15$ salaire minimum maintenant! Et on a célébré le mouvement grandissant des femmes car l’union fait notre force!

Surtout, on est venues pour crier haut et fort que c’est le système capitaliste et le patriarcat qu’il faut abattre car ils sont à la racine de l’oppression des femmes.

28951060_1586850108098184_8537339015198670848_n

Continue reading

MANIFESTATION 8 MARS 2018! FEMMES DEBOUT – contre le Capitalisme et le Patriarcat!

« Ceux qui ne bougent pas, ne remarquent pas leurs chaînes » Rosa Luxembourg, assassinée à Berlin le 15 janvier 1919.

 « (Je) m’abstiendrai de retenir une seule voix, un seul fil, une seule femme exceptionnelle qui serait mon inspiration. Ce sont toutes ces femmes, leur humanité, leurs colères, leur militantisme, leur persistance et leur sens de l’humour, qui font ce chœur exceptionnel qui ne cesse de m’inspirer. » — Abby Lippmann, membre de FDO, décédée à Montréal le 26 décembre 2017.

En organisant pour la 17e année consécutive la marche de la Journée internationale des femmes le 8 mars 2018 à Montréal, nous sommes inspirées par les citations de ces femmes héroïnes, qui nous enseignent qu’il faut bouger pour se libérer, et qu’il faut bouger collectivement.  (English below)

Continue reading

Résister/Éradiquer la Violence faite aux femmes!

WDOFDO25Nov-poster

Panel et discussion- Journée internationale pour éliminer la violence faite aux femmes

Éradiquer la violence sexuelle envers les femmes: une priorité qui ne peut plus être laissée dans l’ombre. (see English below).

Alors que tant des femmes ont osé dénoncer les agressions sexuelles perpétrées par des hommes contre elles, il est maintenant impératif d’être solidaires dans nos luttes. Les violences sexuelles envers les femmes continuent d’être banalisées, ridiculisées, minimisées, normalisées tandis que les agresseurs restent dans l’impunité et que le rôle du patriarcat est passé sous silence. La violence sexuelle est un moyen de contrôle et de maintien en place des puissants sur les femmes et sur l’ensemble des sociétés. Quand nous parlons des agressions sexuelles, l’inconfort se fait sentir tant parmi les hommes que parmi les femmes et ceci se constate dans tous les pays, dans nos familles, nos lieux de culte, de travail, d’études et même dans les milieux militants.

Peur, honte, loyauté, pudeur ? Qu’est-ce qui nous empêche de contrer la violence sexuelle ?  Lorsqu’on constate que les refuges pour femmes violentées sont débordés, que le système de justice ne fournit pas et que les femmes sont plus pénalisées que leurs agresseurs, on réalise que le viol, l’exploitation sexuelle et la précarité économique font partie d’un continuum de violence dans lequel on finit par se perdre. Comment s’organiser et revendiquer ? Qu’il s’agisse de dénoncer la misogynie d’Hollywood, d’en finir avec l’extractivisme, de mettre fin à la guerre, de défendre les droits des migrants et les droits ancestraux des autochtones, de contre le colonialisme, il nous faut reconnaitre la gravité de la réalité des violences sexuelles envers les femmes. Venez discuter des façons d’éradiquer cette violence dans une perspective de convergence de nos luttes !

Eradicating sexual violence against women: A priority that can no longer be left in the shadows Continue reading